03102011

Quel bonheur de pouvoir se poser de bon matin sur une plage déserte avec son carnet et ses pinceaux...

Toujours la même angoisse, au début, quand on n'a pas touché un crayon depuis longtemps: est-ce que mes mains vont arrêter de trembler ? Est-ce que je vais pouvoir aligner quelques traits sur mon carnet ? Et puis finalement, au bout d'un moment, le petit miracle se produit, le dessin apparaît.....